Please enable javascript to view this page in its intended format.

Queen's University
 

FRAN-888

Stéphane Inkel

Roman Québécois et histoire
Jacques Ferron et Victor-Lévy Beaulieu

PROBLÉMATIQUE

La critique a maintes fois souligné l’importance des rapports entre Jacques Ferron et Victor-Lévy Beaulieu, le premier ayant défendu l’œuvre du second avant que ce dernier ne devienne l’éditeur du médecin de Ville Jacques-Cartier. Nous envisagerons cette proximité sous l’angle d’une filiation littéraire et d’une rencontre, pleine de malentendus, autour du concept d’histoire dans leur œuvre respective. D’une « histoire-chronique » fondée sur une connaissance peu commune de la « mémoire collective », chez Ferron, on passe ainsi à une sorte d’histoire eschatologique où le motif de l’histoire, chez Beaulieu, intervient le plus souvent médiatisé par le délire, nourri par un important courant apocalyptique. Comment passe-t-on d’une conception à l’autre, quelles représentations de la temporalité président à l’une et à l’autre? Ultimement, c’est donc cette question de l’historicité qui nous intéressera dans cette relecture des œuvres de ces deux écrivains majeurs.

CORPUS

Jacques Ferron, Le Ciel de Québec, Montréal, BQ, [1969] 2009.

Victor-Lévy Beaulieu, Don Quichotte de la démanche, Montréal, Typo, [1974] 2001.

_______, N’évoque plus que le désenchantement de ta ténèbre, mon si pauvre Abel, Œuvres complètes, tome 13, Trois-Pistoles, Éditions Trois-Pistoles, [1976] 1995.

_______, James Joyce, l’Irlande, le Québec, les mots, Montréal, Boréal, « Compact », [2006] 2010.

 

CORPUS SECONDAIRE

Jacques Ferron, Le Saint-Élias, Montréal, Typo, [1972], 1993.

_______, Historiettes, Montréal, Éditions du Jour, 1969.

Victor-Lévy Beaulieu, Monsieur Melville, trois tomes, Montréal, VLB, 1978.

_______, Steven le hérault, Montréal, Stanké, 1985.

_______, Docteur Ferron, Montréal, Stanké, 1991.

_______, Le carnet de l’écrivain Faust. Œuvres complètes, tome 38, Trois-Pistoles, Éditions Trois-Pistoles, [1995] 2002.

_______, La grande tribu. C’est la faute à Papineau, Trois-Pistoles, Éditions Trois-Pistoles, 2008.

_______, Bibi, Trois-Pistoles, Éditions Trois-Pistoles, 2009.

Victor-Lévy Beaulieu, Jacques Ferron, Correspondances, Trois-Pistoles, Éditions Trois-Pistoles, 2005.

 

ÉVALUATION

Participation :                                                                                                   10%

Exposé oral :                                                                                                    20%

Plan de travail (2 à 4 pages), à remettre entre la 8e et la 10e semaine :                  20%

Travail final (15 à 20 pages) :                                                                              50%

 

BIBLIOGRAPHIE SÉLECTIVE

Critique :

Geneviève Baril, « L’immonde comme dessein, mobile et délit d’écriture », Voix et Images, vol. XXVI, no 1, automne 2000, p. 40-59.

Francine Belle-Isle, « Corps et langage dans Les Voyageries de Victor-Levy Beaulieu: Là où “la lettre volée” fait signe et hystérise l’écriture », Voix et Images, vol. 18, n° 52, Automne 1992, 26-38.

Jacques Cardinal, Le livre des fondations. Incarnation et enquébecquoisement dans Le ciel de Québec de Jacques Ferron, Montréal, XYZ, 2008.

Anne Élaine Cliche, « Le Plaisir de Sarah ou cette mort qui me vient de l’autre », Études littéraires, vol. 28, n° 1, 1995, p. 37-47.

_______, « Jusqu’à la fin de tous les temps ou le souvenir d’enfance (Satan Belhumeur de Victor-Lévy Beaulieu) », Voix et Images, vol. 25, n° 1, (73) 1999, p. 36-59.

Brigitte Faivre-Duboz, « Odyssée d’une filiation : les cabotages d’Ulysse, de Joyce à Ferron », Jacques Ferron : le palimpseste infini, sous la dir. de Brigitte Faivre-Duboz et Patrick Poirier, Outremont, Lanctôt éditeur, « Cahiers Jacques-Ferron », no 8-9, 2002, p. 262-276.

Stéphane Inkel, « Le temps suspendu. Messianisme, arrêt de l’histoire et politique du Livre chez Victor-Lévy Beaulieu », Voix et Images, vol. XXX, no 2 (89), hiver 2005, p. 107-123.

_______, « “ Tout livre est une déchirure ”. Visages de La grande tribu », L’Action nationale, vol. XCVII, nos 5 et 6, 2007, p. 109-123.

_______, « Du fantasme au roman. La grande tribu. C’est la faute à Papineau », Cahiers Victor-Lévy Beaulieu, no 1, 2011, p. 23-45.

Ginette Michaud (sous la dir. de), L’autre Ferron, avec la collaboration de Patrick Poirier, Montréal, Fides – Cetuq, « Nouvelles études québécoises », 1995.

Jacques Michon, « Projet littéraire et réalité romanesque d’Abel Beauchemin », Études françaises, vol. 19, n° 1, 1983, p. 17-26.

Robert Migner, « Jacques Ferron et l’histoire de la formation sociale québécois », Études françaises, vol. 12, n° 3-4, 1976, p. 343-352.

Jean Morency, « Américanité et anthropophagie culturelle dans Monsieur Melville », Tangence, no 41, 1993, p. 54-68.

Pierre Nepveu, « Abel, Steven et la souveraine poésie », L’écologie du réel, Montréal, Boréal, « Compact », 1999, p. 127-139.

Jacques Pelletier, L’écriture mythologique. Essai sur l’œuvre de Victor-Lévy Beaulieu, Québec, Nuit blanche éditeur, « Terre américaine », 1996.

_______, « La grande tribu de VLB : une épopée négative ? », Croisements littéraires et politiques. Écriture et émancipation, Québec, Nota bene, « Interventions », 2010, p. 17-89.

_______, « Le ciel de Québec de Jacques Ferron : épiphanie pour un pays à venir », Études françaises, Vol.46, n° 3, 2010, p. 181-199.

 

Théorie :

Giorgio Agamben, Le Temps qui reste, Paris, Rivages, 2000.

Walter Benjamin, « Sur le concept d’histoire », in Œuvres III, Paris, Gallimard, « Folio », 2000, p. 427-443.

Gérard Bensussan, Le temps messianique. Temps historique et temps vécu, Paris, Vrin, « Problèmes & Controverses », 2001.

François Hartog, Régimes d’historicité. Présentisme et expériences du temps, Paris, Seuil, 2003.

Karl Löwith, Histoire et Salut. Les présupposés théologiques de la philosophie de l’histoire, Paris, Gallimard, « Bibliothèque de philosophie », 2002.

Stéphane Mosès, L’Ange de l’Histoire. Rosenzweig, Benjamin, Scholem, Paris, Seuil, coll. « La couleur des idées », 1992.

Paul Ricoeur, Temps et récit, tomes I, II, III, Paris, Seuil, « Points essais », 1991.

Gershom G. Scholem, Le messianisme juif, Paris, Calmann-Lévy, 1974.

Jacob Taubes, Eschatologie occidentale, Paris, Éditions de l’Éclat, « Philosophie imaginaire », [1947] 2009.

Kingston, Ontario, Canada. K7L 3N6. 613.533.2000